le réel

le moment où je pleure c’est le moment où Laurent se montre comme il est: instable, malheureux, détruit, sans le goût d’aller mieux. scène quelque peu irréelle en réalité: ses messages qui tombent sur mon ordinateur, je suis au téléphone avec Verizon pour payer ma facture internet, le moment où il me dit « ne m’attends pas ma chérie » c’est le moment où la voix guillerette de l’opérateur américain me demande ma carte de crédit, et je fonctionne, je m’occupe du réel, noyée de larmes, dans l’avant et en dépit de tout.