Valkyrie

j’erre dans le grand n’importe quoi —

amitiés trahies amours détruites champ de ruines merveilleux
et cet écrivain qui nous emmerde avec son pseudo féminisme politiquement correct dans une conférence sans fin, debout dans ses yeux avec mon verre de vin ma robe serrée ce serait si facile de se venger, venger toutes celles au nom de qui il s’imaginait parler, mais — dernier étage dans le soleil j’ai déjà vécu ce moment — combien de fois exactement j’ai déjà vécu ce moment?

stop using sex as a weapon

j’ai bien compris pourtant qu’ils n’ont rien que je n’aie pas, j’ai bien compris tout ça pourtant je ne le dépasse pas –ce que je continue d’avoir, comme une maladie, c’est des scrupules

ne pas écrire car d’autres écriront mieux
ne pas aimer car d’autres aimeront mieux
ne pas demander car d’autres mériteront mieux

oh fuck it 

ce que je voudrais c’est être une skjaldmær une warrior une Valkyrie aux yeux laqués de joie —

m’endormir sur la lande au-delà des mots tout à moi dans tes bras,

ce que je voudrais tellement c’est l’apaisement.